Un pas de plus vers mon hygiène numérique – Pas Sage En Seine 2017

Atelier, 2 heures
Pas Sage En Seine, juillet 2017

Nous sommes de plus en plus intimement lié·es avec nos données numériques. Les enjeux concernant nos libertés et notre sécurité sont grandissants. Nous en sommes bien conscients et pourtant, protéger sa vie numérique n’est pas simple. On trouve de nombreux conseils d’experts, parfois pédagogiques, parfois condescendants et ce n’est pas évident de s’y retrouver. Et si la première étape était justement ce constat, que c’est normal qu’on n’arrive pas à mettre en place tous ces conseils ? Et si, forts et fortes de ce constat, on se réunissait lors d’un atelier pour, ensemble et chacun à son niveau, faire un pas de plus dans la sécurité et l’hygiène de notre vie numérique.

Dimanche 02 juillet 2017, 16 h – 18 h
Médiathèque Aragon
17 Rue Pierre Mendès France, 94600 Choisy-le-Roi
À l’accueil

Sur le site de PSES

 

Des petits moines, des photos et des textes

Les petits moines – LivreAvec Jean-François, on s’est lancé dans un petit projet : un livre de photos accompagnées de textes.

Tout est parti de là :
Jef s’est amusé à prendre en photo des figurines de petits moines souriants et sereins. Stef a dit « Oh, tu devrais en faire un livre ! » (1). Cathy a dit « Ah oui, si tu le fais, j’en prend un ! ».
Je crois que l’idée a mûrit dans sa tête et, quelques semaines plus tard, il me demandait de faire des calligraphies pour accompagner les photos.

Le défi, c’était de trouver la juste proportion : de faire des textes qui avaient eux-mêmes une âme mais qui restaient dans le même esprit que les photos : simples, sans chi-chi mais élégants (bon, ben vous me direz si c’est réussi ou pas selon vous 😀 !)

Quant à la rédaction des textes, j’ai été surprise : je n’ai eu qu’à regarder chaque image pour me laisser dicter par le petit moine ce qu’il était en train de nous dire sous sa fleur, à côté de son caillou, sur une souche de bois, etc.

Le résultat (je vous passe la période angoissante du choix de l’imprimeur, du papier, de la couverture, etc.), c’est un joli (2) petit livre (entre un A5 et un A4), avec une couverture qu’on a choisit matte et tramée pour aller avec le côté nature des photos) que nous vendons en auto-édition.

Faire un livre, comme ça, à partir de ses « créations » a vraiment été pour moi quelque chose de très plaisant. Si vous êtes vous-même tenté (par un livre ou toute autre réalisation), je vous conseille de le faire ! C’est stimulant et rigolo (pour peu qu’on ne le prenne pas trop au sérieux (mais hé, les petits moines étaient là pour nous rappeler à la sagesse 😉 !)

(1) Du coup hop, obligé de nous faire la préface 😉 Merci encore Stéphane. ‐ Retour

(2) Ben moi je l’aime bien, quoi. C’est tant mieux d’ailleurs ! ‐ Retour

Les petits moines
Jean-François Renauld et Delphine Malassingne
62 pages
47 photos en couleurs – 45 textes
24 x 16,5 cm – Couverture souple
20 €
Auto-édition

Pages intérieures

Enregistrer

Enregistrer

Passage de certification Opquast ? Le pied à l’étrier – BDX.IO 2016

Lightning Talk, 15 minutes
BDX.IO, novembre 2016

Opquast Certified est le moyen d’attester de votre capacité à identifier les risques liés à la conception et au développement d’un site web et à les traiter, dans un contexte opérationnel. En 15 minutes, voyons ensemble comment bien préparer cette certification (les grands principes à comprendre, les moyens pratiques de s’organiser, les réponses à vos questions).

Préparation à la certification Opquast – Codeurs En Seine 2016

Atelier, 3 heures
Codeurs en Seine ‐ novembre 2016

Opquast Certified est le moyen d’attester de votre capacité à identifier les risques liés à la conception et au développement d’un site web et à les traiter, dans un contexte opérationnel. Si une plateforme de “e-learning” existe pour s’auto-former, il est parfois agréable de commencer par en discuter de vive-voix, se faire guider encore plus dans l’organisation, se faire expliquer les grands principes. A travers un atelier qui présentera la certification, la plate-forme, l’écosystème Opquast, l’état d’esprit, les règles pour faire un critère de qualité, le modèle qualité “VPTCS” mais qui permettra aussi de tester où on en est et d’échanger autour des subtilités de la qualité web, nous pourrons ensemble vous mettre le pied à l’étrier pour le passage de la certification.

Conduire un Retour d’Expérience projet – Codeurs En Seine 2016

Conférence, 50 minutes
Codeurs en Seine ‐ novembre 2016

Le Retour d’Expérience Projet permet de faire le point à la fin d’une étape. Il permet d’identifier ce qui à poser problème, dans quel contexte, pourquoi, etc. et sert aussi à identifier ce qui a bien marché et comment le reproduire. Récolter ces éléments, les comprendre, garder de la distance malgré tout, voir comment le réutiliser dans un nouveau contexte, tout en étant sûr de ne pas rater des éléments que l’équipe ne remonterait pas est aussi intéressant que complexe. Transverse à tous les projets chez ekino, j’ai mis en place une organisation de REx qui permet de faire parler chacun et de traiter tous les sujets. Tout n’est pas toujours facile à gérer et j’ai pu voir aussi les faiblesses de ma méthode et comment chercher à y remédier. Je me propose de vous partager tout ça.

Vidéo

 

Créativité et ouverture d’esprit – Sud Web 2016

Sud Web, c’est toujours une surprise ; un programme avec des méta-messages à lire entre les lignes qui viennent allumer des lumières dans la tête.

Si cette édition 2016 était un nuage de tags, on y retrouverait en bonne place la créativité, l’ouverture d’esprit, le respect de l’autre et la bienveillance mais aussi de grosses réflexions sur notre manière de travailler.

Pour faire un résumé qui ne rendra pas justice à la richesse de cette journée :

Le web est un nouvel outil. Nos technos sont de plus en plus riches et larges. À nous, donc, d’exploiter tout ça pour faire un maximum de choses et même autre chose que des sites et des applications. Créons, exploitons, hackons, détournons.

Dans nos interactions avec les autres, l’empathie sera notre alliée : garder en tête le point de vue de l’autre pour le comprendre et mieux lui répondre (c’est valable avec son client comme avec son collègue comme avec …ses enfants !)

Favoriser ainsi la compréhension vous fera gagner en efficacité (tout comme apporter une touche de fun en réunion aide tout le monde à se ré-impliquer ; la détente n’empêche pas le travail et considérer finalement le client comme une personne “normale”, aimant aussi s’amuser, peut même favoriser la productivité).

Le travail avec l’autre est de tout façon toujours un enrichissement …et l’assurance d’augmenter la pérennité d’un projet ! (On ne vous l’a jamais dit jusque-là mais en fait …documentez !)

D’autres valeurs sont à garder en tête : ne pas préjuger des compétences et de la personnalité des autres (ni en fonction de leur sexe, ni en fonction de leur métier, ni en fonction de leur apparence) mais aussi se faire confiance à soi-même et laisser sa créativité s’exprimer en toute occasion (les LEGO, la collecte de donnée, la contrainte…).

Maintenant, nous ne vivons pas que dans un monde de valeurs, il faut bien prendre en compte le matériel et l’organisationnel aussi. Beaucoup de discussions sont remontées autour des thèmes de la répartition travail/loisirs, organisation, (non)rémunération… Quelques « nouveaux » modèles sont en train d’émerger, d’autres sont à inventer, tandis qu’il faut apprendre à bien comprendre le modèle classique (savoir lire sa fiche de paye tout comme comprendre le code du travail).

Cette édition de Sud Web, une fois de plus, ne m’a pas déçue mais à éveiller des réflexions, des pistes ; elle a encré des points de vue, des valeurs à ne pas oublier ; elle m’a donné du recul et …m’a donné plus de questions que de réponses et c’est tant mieux !

Se lever et aller au boulot le lundi 16 novembre 2015

Comment j’ai réussi à me lever ce matin et à commencer cette journée où retourner dans le monde normal voulait dire embrasser la situation ?

C’est quand j’ai constaté à quel point je voulais rester terrée sous ma couette, blottie dans les bras de mon mec, rester passive et fuir la réalité …et pis quoi encore ?! Me résigner ? C’est bien parce que ça m’a fait si mal, que ça m’a donné tellement envie de me terrer que je me suis levée, tête haute, prête à faire front, les deux pieds ancrés au sol, déterminée.
C’est farouche et déterminée que j’entame finalement cette journée, prête à rappeler à tout bout de champ qu’on doit rester unis, enjoindre nos politiques à agir de manière réfléchie et visant l’efficacité – plutôt que médiatique et visant la popularité.
C’est tout sourire (hum, là, je mens) et les bras ouverts que je vais vers mes collègues pour qu’on se soutienne ensemble, qu’on prenne soin les uns des autres.

Et ce soir, en rentrant chez moi, il est probable que je pleure. Mais demain, je serai de nouveau debout, à nouveau déterminée.

Et à nouveau mon mantra sera « Soyons unis. »

Paris Web 2015 – Retro-tweets

J’ai eu le plaisir d’assister à Paris Web 2015. En fonction des envies (et de ce que la connexion WiFi laissait passer !), j’ai parfois gardé des instants, des pensées et des petites phrases par devers moi (dédicace) plutôt que diffusés sur Twitter. Je regrette de ne pas les avoir partagé. Voici donc mes retro-tweets Paris Web 2015 ! (et je me réserve le droit d’en tweeter certains si je veux, même si longtemps après 😛 )

Confessions d’un serial killer – Virginie Caplet

  • @cheekfille nous sensibilise aux prédateurs qui cherchent à mettre à mal notre créativité
  • On est tous corruptibles. Trouvez votre point faible et se sera votre point d’appui pour contrer votre procrastination.
  • Diversifiez votre vie : types de loisirs et d’activités, âges des gens avec qui vous parlez, lieux #Richesse

De grands « pouvoirs » impliquent de grandes « responsabilités » – Étienne Samson

  • « Les messages déprimants sont une porte ouverte à l’immobilisme. »
  • « A-t-on vraiment vocation à attendre qu’un type pour lequel on a voté pour ses promesses les aie tenues pour agir nous ? »
  • .@etiennesamson nous invite à regarder la dette humaine, positive ou négative, de nos actions #DetteHumaine
  • On est tous influents ;  on se doit à l’exemplarité.

Paris Web 2015

  • J’ai d’abord pensé que le programme de ce #parisweb était très axé sécurité et données personnelles mais c’était surtout sur l’humain, la responsabilité, le respect de l’autre.

Design de soi – Marie Guillaumet

  • J’aime cette expression de @kReEsTaL qui nous parle de notre « réseau d’esprits complices ».
  • @MonRéseauDEspritsComplices : <3
  • Parmi les clés à retenir : accepter de montrer sa vulnérabilité ; accepter de ne pas avoir la main sur ce que les autres pensent de nous.
  • « Quoi que vous fassiez, il y aura des gens pour avoir du dédain pour ce que vous faites, pour ne pas comprendre votre démarche. »
  • « ce petit tricot universel »
  • « Être une force positive, tirer les gens vers le haut. »
  • Trouver son grain de sable : ce petit symbole de son identité, de sa personnalité.

Vie privée, surveillance, dépendance aux GAFAs, faut-il réinventer le web pour éviter la dystopie ? – Tristan Nitot

  • « Les utilisateurs produisent du contenu comme les cochons du gras. »

Tester l’accessibilité de son site avec NVDA – Denis Boudreau

  • Je n’avais jamais réalisé que les dyslexiques étaient aussi des utilisateurs de lecteur d’écran.
  • La touche « tab » n’est pas assez fiable pour parcourir un site car des focus peuvent avoir été retirés.
  • Où je découvre qu’un sourd peut faire un test d’accessibilité sur un lecteur d’écran grâce à la restitution écrite de la lecture 😀