Delphine Malassingne – Gestionnaire de la qualité web

5ème Forum Européen de l’Accessibilité Numérique – Compte-rendu

06 avril 2011

Hop! Voici un résumé de ce que je retiens du 5ème Forum Européen de l’Accessibilité Numérique suivi de mes notes (et quelques gazouillis !)

En résumé

D’un point de vue global, la 5ème édition du Forum Européen de l’Accessibilité Numérique (FEAN) était un bon cru.
Si, effectivement, les experts peuvent être déçus de ne plus y apprendre grand chose, on peut se poser la question de qui est réellement le public. Une problématique qui revient sur certaines conférences d’évangélisation : le public des convaincus vient là où il faut réussir à amener le public à convaincre.
Avec une thématique « Coûts et bénéfices » et des présentations d’outils, j’étais venu y chercher de l’argumentaire et de la méthodologie. Comme souvent, j’ai été déçue de ne pas y trouver plus de concret (par contre, on a été servi en bla-bla politique et en bla-bla commercial !). Malgré tout, j’en retiens pas mal d’informations intéressantes.

Si je devais résumer les messages les plus fréquents de la journée :

  • prendre en compte l’accessibilité dès la conception
  • la formation est la clé (former les intervenants pour que chacun intègre les briques d’accessibilité propre à son niveau et ait une vision globale des briques des autres)
  • les états et les lois ont leur rôle à jouer pour accompagner et convaincre

On n’a pas contre entendu assez à mon goût (mais on l’a entendu !) l’idée de l’accessibilité comme utile à tous et non pas à un public en particulier. Non, l’accessibilité ce n’est pas pour les handicapés !

Puisque j’ai évoqué le discours politique, rappelons tout de même que le décret d’application de la loi de février 2005 a été mis en application en mai 2009 et qu’il ne reste donc que quelques mois aux organismes publics pour mettre le site en conformité avec les règles d’accessibilité.

Mise à jour 19/05/2011 : les actes du colloques sont en ligne. J’en ai profité pour ajouter les liens vers les diaporama.
Voir aussi les vidéos Braillenet.

Notes

Sébastien Delorme, Atalan
L’accessibilité au service du e-recrutement

Pourquoi se préoccuper de l’accessibilité du e-recrutement :

  • cohérence avec les valeurs et la politique sociale de l’entreprise
  • audience élargie
  • respect de la réglementation (6% des effectifs)

Une méthode qui peut s’appliquer à un site de e-recrutement …comme à beaucoup d’autres :

  • signaler dès le cahier des charges la volonté d’accessibilité
  • si on pense utiliser un CMS, voir sur quoi on a la main et choisir son prestataire en fonction de ce qu’on pourra faire de l’outil
  • accompagnement de l’expert accessibilité tout au long du développement
  • recette et liste des points à traiter pour une montée de version
  • formation des rédacteurs et des administrateurs en fonction de leur profil et de leur champ d’intervention

Diaporama, PDF et résumé

Donal Rice, Autorité Nationale du Handicap (Irlande)
Keynote : Usage des TIC pour l’éducation inclusive : coûts et bénéfices

Cette présentation a l’avantage d’avoir présenté des coûts et des bénéfices mais aussi des outils et des exemple concrets de l’accessibilité.

10 à 12% de la population mondiale est en situation de handicap et ce chiffre va augmenter.

Si on estime que l’éducation d’un enfant avec des besoins spécifiques prend 2 à 4 fois plus de temps, une étude montre aussi que le coût de la non-intégration de la population handicapée à la vie sociale et au monde du travail s’élève à 35,8% du PIB d’un pays (Chiffre : UNESCO, Europe centrale et Indonésie)

Diaporama de D. Rice (PDF)

SNCF
La politique du groupe SNCF en matière d’accessibilité du Web

La SNCF a présenté certains de ces sites et à apportés des témoignages sur leur mise en place de l’accessibilité. Dans l’ensemble, il s’agissait surtout de présenter un site en 5 minutes et de dire « à telle date on a fait ça et c’est mieux ».
La SNCF a toutefois été félicitée par le président de la Fédération des Aveugles et Handicapés visuels de France pour leurs efforts et leurs actions.

A noter : la SNCF utilise Safeguard comme outil de remontées des erreurs d’accessibilité. Un outil que je ne connais pas.

Diaporama de la SNCF (PPT)

James Odeck (The Norwegian University of Science and Technology, and Norwegian Public Roads Administration
Kenote : Évaluation économique de la conception pour touts dans les transports : l’expérience norvégienne et son application dans les TIC

L’intervention de James Odeck était particulièrement intéressante et concrète. Même si ici l’accessibilité n’était pas numérique, cette présentation nous remet en tête un principe majeur que l’on doit transmettre et re-transmettre : l’accessibilité permet de couvrir des besoins d’une population spécifiques mais les mesures mises en place sont bénéfiques à tous.

L’exemple très concret pris était la mise en place d’une entrée de plain-pied dans les bus. Sans même parler du côté agréable pour tout le monde (à pied et sans charge), cette entrée permet aux fauteuils mais également aux poussettes ou aux valises à roulettes de rentrer facilement. Le temps gagné pour cet accès facilité profite à tous (temps de « chargement » et temps du parcourt au global), etc.

Angeetdemon75 sur Twitter : très intéressant ce norvégien : accessibilité utile pour tous et non pour les handicapés… Et oui c bien de ne pas l oublier

Pensez à tous ces usages du quotidien indispensable à un public handicapé et dont vous ne voudriez pas vous passer : ascenseurs, escalators, télécommande…

Ronald Schild
Keynote : La numérisation des livres : une situation gagnant-gagnant pour les usagers handicapés et les éditeurs

sebsol sur Twitter : DRM kill accessibility. Another reason to drop it

Nissone sur Twitter : L’ebook va avoir recours à la séparation contenu/forme. …ben, fallait nous demandé, on vous l’aurait dit :D

Diaporama de R. Schild (PPTx)

Thomas Logan, HiSoftware
Comment les outils de vérification de conformité peuvent améliorer la qualité et réduire le cycle de développement

HiSoftware présentait entres-autres leur outil Compliant Sheriff (que je ne connais pas plus que Safeguard)

Diaporama de T. Logan (PPTx)

Matthieu Faure, Open-S
Audit d’accessibilité : comment repousser les limites de l’automatisation ?

sanvin sur Twitter : #tanaguru : y’a quelques trucs vraiment bon, automatiser plus certains tests…

notabene sur Twitter : Légère mauvaise foi de @mfaure quand même des fois

Diaporama de M. Faure (PDF)

Jean-Marie D’Amour, Institut Nazareth et Louis-Braille
Réduire le coût tout ua long de la chaîne de production

Si une partie de la conférence de Jean-Marie D’Amour m’a déçue, c’est parce su elle me renvoyais a mon vécu. Autant cela fait toujours du bien de voir qu’on est pas tout seul, autant j’étais vraiment venue chercher de l’argumentaire.
Je retiens tout de même les solutions avancées :

  • le partage des responsabilités
    Voir par exemple : Accessibilité Web > Répartition > WCAG 2.0
  • la formation en fonction des profils, des métiers, des taches
  • l’accompagnement
  • et aussi la démonstration : rien de tel, dit-il, qu’un aveugle faisant une démonstration pour faire comprendre.
notabene sur Twitter : distribution des tâches et formation ciblée ça doit être dit et redit

Olivier Nourry, Micropole et Jean-Pierre Villain, Qelios
Optimiser l’intervention experte dans un projet web

Voilà une conférence dont je suis pressée de récupérer le support de présentation (1).
Olivier Nourry soulève en autre un point particulièrement pertinent : il ne faut pas confondre l’expert accessibilité et l’expert en évaluation. L’expert en évaluation intervient au moment d’auditer le site et son expertise est arbitrée par le référentiel. L’expert accessibilité intervient sur la globalité du projet. S’il ne faut pas le confondre avec les différents intervenants, il est là pour former et accompagner chacun sur son étape du projet. Son intervention se prolonge par du support en continu (e-mail, téléphone, etc.)

notabene sur Twitter : Différencier expert en accessibilité et expert en évaluation. Ouf, enfin.
(1) Mise à jour :
Le support de présentation est disponible : Optimiser l’intervention d’un expert accessibilité (Retour)

Élie Sloïm, Temesis
Industrialiser l’accessibilité d’un parc de sites

Ou comment un audit rapide sur un parc complet avec Opquast Reporting permet de se faire une idée rapide et de prendre des décisions globales.

PatriceBTwit sur Twitter : @ElieSl vient de présenter une approche de type évaluation heuristique pour l’accessibilité

Cynthia Waddell, International Center for Disability Ressources on the Internet
keynote : Poursuites juridiques pour défaut d’accessibilité aux USA

Ou comment des exemples de poursuites aux États-Unis peuvent nous alerter sur ce qui peut arriver en France.

N’oublions pas que les associations n’attendrons pas pour réagir et que la politique d’un organisme d’état et d’une entreprise peut être très rapidement commentée et diffusée en matière d’accessibilité numérique (en bien comme en mal).

Diaporam de C. Waddell (PPTx)

Outils

Je retiens aussi que du côté des outils, il y a pas mal de choses que je devrais creuser. Si jamais vous avez déjà des retours d’expérience…)

Les outils cités :

  • Safeguard
  • Opquast
  • Tanaguru
  • Compliant Sheriff

(et curieusement, pas Ocawa)

Avant/après

Commentaires

Un commentaire à 5ème Forum Européen de l’Accessibilité Numérique – Compte-rendu

  1. Olivier Nourry
    le 19 avril 2011 à 11h28 :

    Bonjour,

    merci pour ce compte-rendu et le commentaire très élogieux sur notre présentation !
    Le support est désormais disponible sur Slideshare : http://www.slideshare.net/OlivierNourry/optimiser-lintervention-dun-expert-accessibilit
    Il est complété d’un billet sur Webyboom : http://webyboom.canalblog.com/archives/2011/04/19/20924985.html

    A+
    Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>