Poste de responsable qualité web

Le responsable qualité web (ou « gestionnaire de la qualité web » ou « manager de la qualité web ») a pour mission d’identifier et d’assurer le suivi qualité via des objectifs fixés en veillant à l’industrialisation, à l’innovation et à l’amélioration continue.
En plus des objectifs propres à chaque projet, il veille aux critères spécifiques au support web : interopérabilité, accessibilité, performance, etc. et vise une expérience utilisateur globale positive.
conformite4
Ses responsabilités :

  • s’assurer de la conformité par rapport aux attentes de qualité :
    • établir indicateurs et critères en fonction des objectifs (du projet / de la société)
    • rédiger et mettre à jour les spécifications techniques ou les spécifications autour des valeurs/niveaux de qualité souhaités
    • mettre en place les moyens d’atteindre les objectifs (outils, processus, accompagnement des équipes)
  • assurer l’amélioration continue :
    • des processus
    • des outils
    • via des itérations audit > analyse > plan d’action > audit
    • via une veille dense et restitution (veille en ligne, conférence, formation)
    • via l’identification de besoin en formation / en compétence et mise en place
  • animer la qualité et la montée en compétence
    • vulgarisation, évangélisation
    • animation autour de la qualité, dialogue entre les métiers, partage de connaissances
  • Participer à la visibilité de la société auprès de clients et collaborateurs potentiels
    • prises de paroles sur les sujets de la qualité en tant que Responsable qualité web de la société
    • organisations d’événements au nom de sa société
    • rédaction d’articles sur un blog de société

Son périmètre :

Le responsable qualité web intervient de bout en bout des projets : de la conception à la maintenance en passant par le développement.
Il dialogue avec les différents métiers pour prendre en compte les contraintes et les objectifs propres : graphisme, ergonomie, référencement, intégration, développement, e-marketing, rédaction, …
Il ne se substitue pas à l’expert mais doit pouvoir comprendre et dialoguer avec chacun.

Ses besoins :

  • Travailler en parallèle des projets et de la production
  • Amélioration continue via la veille et la formation permanente (veille, conférences, formation) pour être à jour et participer à l’innovation
  • Interactions permanentes et échanges avec les métiers
  • Outils de tests, d’automatisation, de reporting, d’alerte…

Son rattachement doit lui permettre d’avoir la légitimité à intervenir auprès des équipes.

amelioration3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *