Ma totale indifférence quant-à votre orientation sexuelle

Ces derniers temps, les homos s’en prenne plein la g… Des gens discrètement homophobes jusque là, des homophobes qui s’ignorent, des biens pensants qui ne réfléchissent pas plus loin que le bout de leur nez, etc. se sentent le droit de décrier, de critiquer, d’injurier, de conspuer les homosexuels.

Moi qui suis hétéro cela m’afflige. Je n’ose imaginer comment cela doit toucher les homosexuel-l-e-s. (1)

Des initiatives tels que le rassemblement de dimanche me paraissent être des témoignages importants pour faire basculer la balance de l’autre côté : Appel au rassemblement dimanche 21 avril à Bastille.

C’est aussi à cause de ce climat que j’enfonce ce qui aurait dû être une évidence :
je tiens à assurer tous les homosexuel-l-es de ma totale indifférence quant-à leur orientation sexuelle.

Mais puisque le débat est parti d’ailleurs…

Je ne comprends pas pourquoi s’opposer à ce qu’une partie de la population – regroupée par sa sexualité – ait les même droits que les autres. C’est ni plus ni moins de la discrimination. Oui au mariage pour tous.

Quant-aux enfants, je suis persuadé que ce dont ils ont besoin pour s’épanouir et devenir des adultes équilibrés, c’est de l’amour de leurs parents (adoptifs ou non ; ce qui compte c’est qui les élèvent) et d’un foyer où règnent respect et soutient.

(1 : je me rappelle de ma lecture de ce billet de Padawan ‐ Sortir du placard ‐ qui m’avait fait comprendre que j’étais bien naïve de penser que la vie des homo ne se heurtait qu’à une poignée d’homophobes mais que la très grosse majorité de la population était avancée et ouverte et que ça n’était, finalement, qu’anodin au quotidien. (T’ai-je déjà remercié, François, pour ce billet ?))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *