Aux experts de l’accessibilité fatigués

Vous n’êtes pas en charge de la prise en compte de l’accessibilité en France ; vous y avez contribué. C’est différent.
Vous avez œuvré pour en faire comprendre les enjeux, fourni des outils pour faciliter son intégration, transmis vos connaissances – et souvent votre enthousiasme.
Personne n’aurait de légitimité à vous reprocher d’arrêter. Pas même vous ; ce n’est pas un abandon, c’est un passage de relais.

Donc, si vous êtes usés, déçus ou que vous avez juste envie de passer à autre chose, recevez, via ce billet, mes humbles remerciements pour ce que vous avez fait pour l’accessibilité et tous mes vœux d’épanouissement dans votre nouvelle voie.

Ne vous inquiétez pas de la suite : certains ont déjà commencé à marcher dans vos pas ; je les vois. Et c’est ça aussi votre succès.

(Ce blog n’a pas une grosse audience mais si parmi les lecteurs certains se reconnaissent dans la relève (en gros, le sujet de l’accessibilité vous intéresse de plus en plus), je vous invite à vous manifester dans les commentaires. Ça nous fera plaisir de vous voir.)