Passage de certification Opquast ? Le pied à l’étrier – BDX.IO 2016

Lightning Talk, 15 minutes
BDX.IO, novembre 2016

Opquast Certified est le moyen d’attester de votre capacité à identifier les risques liés à la conception et au développement d’un site web et à les traiter, dans un contexte opérationnel. En 15 minutes, voyons ensemble comment bien préparer cette certification (les grands principes à comprendre, les moyens pratiques de s’organiser, les réponses à vos questions).

Préparation à la certification Opquast – Codeurs En Seine 2016

Atelier, 3 heures
Codeurs en Seine ‐ novembre 2016

Opquast Certified est le moyen d’attester de votre capacité à identifier les risques liés à la conception et au développement d’un site web et à les traiter, dans un contexte opérationnel. Si une plateforme de “e-learning” existe pour s’auto-former, il est parfois agréable de commencer par en discuter de vive-voix, se faire guider encore plus dans l’organisation, se faire expliquer les grands principes. A travers un atelier qui présentera la certification, la plate-forme, l’écosystème Opquast, l’état d’esprit, les règles pour faire un critère de qualité, le modèle qualité “VPTCS” mais qui permettra aussi de tester où on en est et d’échanger autour des subtilités de la qualité web, nous pourrons ensemble vous mettre le pied à l’étrier pour le passage de la certification.

Conduire un Retour d’Expérience projet – Codeurs En Seine 2016

Conférence, 50 minutes
Codeurs en Seine ‐ novembre 2016

Le Retour d’Expérience Projet permet de faire le point à la fin d’une étape. Il permet d’identifier ce qui à poser problème, dans quel contexte, pourquoi, etc. et sert aussi à identifier ce qui a bien marché et comment le reproduire. Récolter ces éléments, les comprendre, garder de la distance malgré tout, voir comment le réutiliser dans un nouveau contexte, tout en étant sûr de ne pas rater des éléments que l’équipe ne remonterait pas est aussi intéressant que complexe. Transverse à tous les projets chez ekino, j’ai mis en place une organisation de REx qui permet de faire parler chacun et de traiter tous les sujets. Tout n’est pas toujours facile à gérer et j’ai pu voir aussi les faiblesses de ma méthode et comment chercher à y remédier. Je me propose de vous partager tout ça.

Vidéo

 

Construire ensemble un enseignement du front-end pertinent, pédagogique et pérenne – Paris Web 2014

Avec Rémi Parmentier
Atelier, 1 h 30
Paris Web, octobre 2014

Un atelier-débat improvisé à Sud web en mai 2014 a permis de lister quelques pistes sur l’enseignement du développement front-end. Parmi ces pistes, la difficulté de la pédagogie et le manque d’outils sont ressortis. Il s’agit en effet de bien transmettre les principes et les spécificités du média (plus que la technique, peu complexe en définitive) sans lasser, sans assomer, sans braquer ou encore donner l’impression de couper les cheveux en quatre.

Nous vous proposons de concevoir ensemble des fiches pédagogiques qui permettraient :

  • aux étudiants d’avoir un projet ou un cas concret avec un problème clair à résoudre.
  • à l’enseignant de distiller les grands principes du web petit à petit à travers ces cas concrets, et pas présentés de manière théorique.

Le tout sera mis à la disposition de tous sur GitHub.

Comment enseigner l’intégration HTML ? – Sud Web 2014

Élaboratoire improvisé suite à la conférence de Rémi Parmentier « Faire comprendre son métier » et suite à une question de Delphine Malassingne à la fin de la conférence.

Débat ouvert pour trouver quel devraient-être le contenu et la pédagogie d’un enseignement de l’intégration front.

Voir aussi l’atelier qui y a fait suite : Construire ensemble un enseignement du front-end pertinent, pédagogique et pérenne – Paris Web 2014

Envie d’un référentiel ? Créons-le ! Là, maintenant :) – Paris Web 2012

Atelier co-animé avec Élie Sloïm
Paris Web 2012, octobre 2012

Mobile, CSS, JS, ergonomie etc. Avez-vous en main tous les référentiels dont vous avez besoin ? La méthode Opquast (Open Quality Standards) est un déroulé collaboratif qui permet de créer des check-lists par et pour les professionnels.

Après une rapide présentation de cette méthode qui servira à cadrer l’atelier, le groupe réfléchira ensemble au(x) référentiel(s) qui manque à nos métiers.

Nous pourrons alors nous pencher ensemble sur la création d’un des référentiels retenus, accompagnés dans la méthode par Élie et Delphine. Le travail fait en atelier servira de base pour la finalisation d’un référentiel sous licence Creative Commons et intégré aux listes Opquast.

NB : les participants seront invités à laisser leur nom pour être crédités et le travail fait en commun sera disponible en temps réel en ligne.

Page de l’événement