Atelier webperformance / Opquast, mes impressions

J’ai donc co-animé hier, avec Elie Sloïm, un atelier autour de la performance web visant à faire un référentiel des bonnes pratiques en la matière.

Se retrouver à présenter la méthodo Opquast (car oui, vous n’êtes pas surpris, c’était basé sur Opquast), c’est aussi se rendre mieux compte de comment elle est cadrée et robuste.

Je ne reviens pas dessus, ici ; c’est plutôt l’objet du résumé de la présentation sur Webperformance France.

Par contre, je reviens sur l’atelier. Sur cette partie là, j’ai été autant la spectatrice que l’animatrice. J’ai vu les groupes se mettre au travail densément, en jouant le jeu du cadre à respecter (ou pas). Les niveaux au sein d’un même groupe étaient inégaux, les profils différents. Cela contribuait d’autant à la richesse des échanges.

J’ai aussi vu (et retenu !) comment Élie s’y prenait pour l’animation de ce type d’atelier. Les points de vigilance, quelle aide apporter comment aux groupes, etc.

Merci donc à tous pour votre participation.
Ça a été une belle expérience pour moi d’animer ce premier (ben oui, on peut rêver !) atelier.

J'aime bien les regards croisés visibles grâce aux reflets sur cette photo. Pas vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *